Edito
Le livre est un objet à sentir, à toucher, à percevoir avec son corps tout entier.

Lettre d'information

Édito

Stratégie nationale pour l’architecture : il faut «sensibiliser et mobiliser» !

N°22 2015
Stimuler la recherche, l’invention, le débat, la prise de conscience et l’engagement

Par Dominique Tessier,
Président du Réseau des maisons de l’architecture

Le Réseau des maisons de l’architecture a activement participé aux premières réflexions de la stratégie nationale pour l’architecture qui comporte trois volets : sensibiliser et mobiliser, innover et développer. Le rapport de ces groupes a été dévoilé par le ministère de la Culture en juillet 2015. Une loi devrait paraître cet automne et intégrer ses propositions.

La sensibilisation, la mobilisation du public et des citoyens en constituent le tout premier point : « sensibiliser et mobiliser, c’est stimuler la recherche, l’invention, le débat, la prise de conscience et l’engagement des uns et des autres ».

Les publics sont divers, nombreux, et certaines des mesures concrètes proposées s’adressent tout particulièrement aux « jeunes citoyens ». Le Réseau est heureux de souligner que son projet de « Journée nationale de l’architecture dans les classes » a été retenu !

Evoquée dans l’édito précédent, elle s’inspire des expériences régionales menées avec succès notamment à l’occasion des deux éditions de vingt-quatre heures d’architecture. Elle s’inspire aussi des expériences similaires menées par ses partenaires, parmi lesquels les CAUE, les Ecoles d’architecture, les Conseils régionaux de l’Ordre et bien d’autres.

Une première édition pourrait avoir lieu pendant l’année 2016-2017 et être le point d’orgue d’un événement national qui regroupe tous les acteurs de la sensibilisation à l’architecture, qu’ils soient associatifs, institutionnels, universitaires …Inspirez-vous des expériences restituées sur ArchipedagogiE.org et restez connectés sur les sites du Réseau !

Consultez le rapport des groupes de réflexion de la stratégie nationale pour l’architecture.

Dominique Tessier,
Président du Réseau des maisons de l’architecture